Il est toujours difficile de se lancer corps et âme dans une activité sportive et pourtant, il s’agit du seul moyen de se remettre en forme et par la même occasion de mincir sereinement et durablement. Je vais donc vous livrer ici quelques conseils pour bien débuter, histoire de ne pas de décourager. Conseils que j’essaye moi-même d’appliquer au quotidien.

Choisir un ou même mieux plusieurs sports qui nous plaisent

Se faire plaisir et surtout varier les plaisirs est sans doute le meilleur moyen de ne pas se décourager. Il est donc toujours préférable de se tourner vers une activité qui nous fait nous sentir bien, plutôt que vers celle qui nous promet la lune (le Saint Graal, le corps des stars), mais qui n’est que souffrance.

Dans la même lignée, le choix doit se faire en fonction de vos disponibilités et de ce qui colle le mieux à votre mode de vie. Si ce moment supposément de détente devient une contrainte, c’est qu’on est bien mal partie.

Pour ma part, je suis partie sur des petites séances de renforcement musculaire à la maison, avec ou sans élastique, et sur du running, pour le coté cardio. Peu d’investissement financier et une flexibilité dans le planning qui répondent parfaitement à mes attentes.

s'entrainer debutant

Ne vous comparez pas aux autres

C’est un fait, il y aura toujours quelqu’un de meilleur que nous dans certains domaines et c’est d’autant plus vrai dans le monde du sport. Chaque activité demande un temps d’apprentissage et d’adaptation pour le corps. Inutile donc de se comparer à sa meilleure copine qui court depuis des années, quand on démarre à peine. Le mieux est donc de se focaliser sur soi et de démarrer son activité sportive seul dans son coin, ou à plusieurs, mais dans des cours adaptés à notre niveau.

S’entraîner seul signifie ici à son propre rythme. Rien ne vous empêche cependant de vous rendre à la salle de sport à deux et de faire des exercices différents, ou d’aller courir à plusieurs si cela vous motive, et de vous rejoindre en fin de séance pour récupérer, si il y a des Usain Bolt en herbe dans le groupe.

En revanche, suivre le rythme des autres ne fera qu’accroître vos chances d’échouer à chaque séance, avec de prévisibles conséquences sur votre motivation. Croyez-moi, j’en ai fait les frais pour chacune de mes précédentes tentatives.

Se fixer des objectifs raisonnables

Maintenant que l’on sait qu’il faut s’entraîner à son rythme, il est très important de se fixer des objectifs réalistes en fonction de ses propres capacités. Être raisonnable est donc recommandé. Un coureur débutant ne fera pas de marathon en guise de première séance. 10 minutes en continue feront office d’un bon début dans un premier temps.

Il en va de même pour les activités de renfort musculaire. Il vaut mieux démarrer sur de petites charges ou résistances élastiques et s’étonner de sa formidable réussite, que de s’effondrer sous le poids d’haltères impossibles à soulever (ne démarrez pas la muscu avec l’armoire normande de votre grand-mère).

Rester positif et savoir apprécier ses petits exploits

Plus facile à dire qu’à faire, certes, mais c’est la clé du succès. Il faut être patient lorsque l’on souhaite obtenir des résultats pérennes. Et pour garder sa motivation du premier jour, rien de mieux que de documenter tous ses petits exploits. Dans son blog (en plus on s’engage devant la terre entière ou presque), son journal intime, en le partageant sur Facebook, ou tout simplement en gardant ce doux souvenir dans un coin de notre tête. Un accomplissement, un pas en avant, c’est toujours ça de pris. Dans les mauvais jours, il faut donc compter sur cette rétrospective.

En parlant d’exploits, j’ai réalisé aujourd’hui ma première course de 25min, sans finir au bord du décès et sans coupure, avec un rythme des plus réguliers. Je suis fière de moi, et je vous en dirais plus la prochaine fois.

Et vous, comment avez-vous fait pour bien démarrer ?
Ou mieux, comment faites-vous pour rester motivées ?